Travel Make People

Les risques du voyage vers l’inconnu, en collaboration avec voyageurs-du-net.com

Partir rencontrer les gens chez eux, risqué ?

Après avoir échangé à propos de ma dernière aventure avec le responsable éditorial de voyageurs-du-net (qui est un site militant pour un tourisme alternatif, responsable, économe et insolite), ce dernier m’a proposé de rédiger un témoignage sur cette expérience … Voici le début de l’article, que je vous invite à lire sur VDN :

Voyageurs-du-net« Pour beaucoup, l’idée d’un voyage à l’improviste, en stop, est à la fois séduisante – et nourrie de lectures ou de séries documentaires – et à la fois trop angoissante pour sauter le pas. Les craintes sont nombreuses : de devoir dormir dehors, d’être vulnérable, d’avoir affaire à un ou des détraqué(s), etc. Qu’en est-il, pourtant, de la réalité des dangers de ce mode de voyage, à la fois économe et – relativement – écolo ? Pour avoir vécu l’expérience, Germain expose les dangers – au fond peu nombreux – du voyage à pied et en stop en France… et dispense quelques conseils avisés.

Partir arpenter des contrées éloignées de ses chemins quotidiens, se déplacer sans frais au lever de pouce, improviser l’itinéraire et la destination, rencontrer la chaleur d’un foyer et celle de ses occupants qui vous ouvrent leurs bras et leur cœur pour la nuit, retourner aux valeurs fondamentales de l’échange, du partage et de la solidarité spontanée … »

Retrouver la suite de l’article à l’adresse suivante :

http://www.voyageurs-du-net.com/voyager-a-pied-en-stop

Alors, prêt à lever le pouce pour partir à l’improviste ?

N’hésitez pas à partager vos réactions, Germain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>